Aller au menu Aller au contenu
EQUIPE EIP
EQUIPE EIP
EQUIPE EIP

> Equipes > EIP

Électrochimie Interfaciale et Procédés (EIP)

Présentation générale

Les recherches menées dans l’équipe électrochimie interfaciale et procédés ont pour but d’accroitre notre compréhension des interfaces électrodes | électrolyte (organique ou inorganique), pour des systèmes pratiques et modèles, par une approche physicochimique et mécanistique. Nos recherches s’appuient sur une démarche scientifique mêlant le fondamental et l’appliqué, et mettent en jeu le couplage (en général in situ) de méthodes physicochimiques avancées à l’électrochimie ainsi que la modélisation et l’optimisation numérique des processus physicochimiques et électrochimiques en jeu à l’échelle de l’interface, l’électrode et le système.
Les recherches fondamentales menées dans l’équipe électrochimie interfaciale et procédés concernent toutes les domaines de l’électrochimie et des nanosciences. Elles visent à établir le lien entre les propriétés électrochimiques et physicochimiques des matériaux, à leur structure, texture et composition, en particulier à l’échelle nanométrique. Différents secteurs d’application sont directement adressés, comme (i) la synthèse, l’élaboration et le comportement en fonctionnement de matériaux structurés fonctionnels, (ii) les matériaux avancés pour la microélectronique, (iii) le recyclage et la valorisation de matériaux usés et de déchets et (iv) les matériaux et système de stockage et conversion d’énergie électrique.
 

Thèmes de recherche

Nous adressons 2 thèmes principaux de recherche, au sein de 2 sous-groupes :

Électrochimie interfaciale : réactivité et durabilité des surfaces :
Nous étudions (i) la réactivité des surfaces en couvrant un champ complet depuis les surfaces monocristallines jusqu’aux assemblages membrane/électrodes (AME), (ii) la modélisation multiphysique associée aux mesures électrochimiques et (iii) l'évolution des interfaces aussi bien en dissolution/(anti)corrosion qu'en dépôts électrochimiques. En savoir plus...

Procédés électrochimiques et physicochimiques : durabilité, seconde vie et recyclage :
Nous travaillons sur (i) la durabilité et fiabilité des systèmes électrochimiques et leur seconde vie, (ii) les nouveaux solvants pour la séparation des métaux et (iii) l'analyse de cycle de vie prospective et changement d’échelle. En savoir plus...

Organisation de l'équipe

L'équipe est structurée comme suit :
Organigramme de l'équipe EIP


Membres non-permanents de l'équipe

Principales collaborations

Pour atteindre nos objectifs scientifiques, nous collaborons avec divers partenaires industriels et académiques, en France et à l'étranger (liste non-axhaustive).

Nos partenaires industriels :

Air Liquide, Alcatel, Areva, AXANE, EDF, Engie, Hutchinson, CEA (Grenoble, Marcoule, Le Ripault, Valduc), Messier-Bugatti, Mistras group, PSA, Recupyl, Saint-Gobain, Silvaco, Sollac, STMicroelectronics, Valeo, etc.

Nos partenaires académiques en France :

CIRIMAT (Toulouse), IRCELYON, LEMTA (Université de Lorraine, Nancy), LMGP (Grenoble-INP), LMSPC (Université de Strasbourg), MATEIS (INSA Lyon), PERSEE (Mines ParisTech, Sofia Antipolis), SIMAP (Grenoble-INP), Université de Savoie, Université de la Réunion, etc.

Nos partenaires académiques à l'étranger :

University of New Mexico (Albuquerque, USA), Northeastern University (Boston, USA), Universidade de São Paulo (São Carlos, Brazil), University of Casablanca (Morocco), ENIT-Tunis (Tunisia), CIDETEQ (Queretaro, Mexico), Polytechnic University of (Romania), Université de Bejaia (Algeria), Inorganic Chemistry Institute (Prague, Czech Republic), Laboratory of Applied Electrochemistry (KTH, Sweden) ; European Institute For Energy Research (Karlsruhe University, Germany), INRS (Canada)

mise à jour le 14 novembre 2019

Univ. Grenoble Alpes