Aller au menu Aller au contenu
EQUIPE EIP
EQUIPE EIP
EQUIPE EIP

> Equipes > EIP > Évolution des interfaces

Évolution des interfaces

L’étude de la corrosion de systèmes appliqués (ex. alliages nano-structurés, haute entropie…) ou de composants de piles/électrolyseurs est un axe majeur de nos recherches, en particulier en lien avec nos partenaires industriels.

Suite à l’acquisition d’un four à induction magnétique, nous développons un dispositf expérimental pour préparer des surfaces monocristallines de métaux non-nobles (Cu, Ni, Fe, Cr…) et étudier, en fonction des métaux et des milieux considérés, l’influence de l’orientation cristallographique sur le mécanisme et les cinétiques de corrosion et de passivation.

Pour les dépôts électrochimiques, nos travaux portent sur un vaste domaine allant du suivi de la croissance de couches atomiques sur monocristaux par diffraction X de surface in situ résolues dans le temps, jusqu’aux dépôts de nano-structures magnétiques bi-métalliques en milieu aprotique, en passant par les dépôts massifs pour le recyclage.

En savoir plus:

mise à jour le 25 novembre 2019

Univ. Grenoble Alpes