Aller au menu Aller au contenu
Présentation
Présentation
Présentation

> LE LEPMI

Le pôle de compétitivité Axelera

Mis à jour le 4 mai 2007
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

Le pôle de compétitivité Chimie-Environnement Lyon Rhône-Alpes est né du rapprochement des acteurs locaux de l'industrie, de la formation et de la recherche dans les domaines de la chimie et de l'environnement autour d'une vision commune : "Passer d'une chimie curative de ses effets à une chimie d'avant-garde intégrant dès l'amont, la maîtrise de sa relation à l'environnement".

L'association AXELERA a été créée par les membres fondateurs du pôle : Arkema, CNRS, IFP, Rhodia et Suez, pour porter le projet "Pôle de compétitivité Chimie-Environnement Lyon Rhône-Alpes".

L'action du pôle, qui compte plus d'une centaine d'adhérents à ce jour, se concentre autour de 12 projets de coopération technologiques et de 5 projets tranversaux.

Objectifs

Conjuguer ensemble chimie et environnement 

 «Accélérer la mutation vers une chimie d'avant-garde qui intègre la maîtrise de l'environnement par l'éco-conception». Telle est la vocation du pôle de compétitivité Chimie-Environnement Lyon et Rhône-Alpes, pôle à vocation mondiale, créé par Arkema, le CNRS, l'IFP, Rhodia et Suez et labellisé en juillet 2005. Cette vision d'une chimie d'avant-garde se traduit par :

- La conception de nouveaux produits plus durables - La conception de nouveaux procédés de fabrication plus propres - Une R&D (Recherche et Développement) au meilleur niveau mondial - La formation des acteurs et l'évolution des façons de travailler

L'ambition d'Axelera est ainsi de devenir la vitrine de la « chimie du futur » et de se positionner comme pôle industriel et scientifique leader au niveau international en 2012. Pour atteindre cet objectif, le pôle rassemble et coordonne les acteurs de l'industrie, de l'entreprise, de la recherche et de la formation autour de 12 projets de coopération technologiques répartis en trois grandes thématiques (catalyse, procédés, matériaux).  Actuellement, six de ces projets sont montés dont deux sont lancés. Parallèlement, cinq projets transversaux se construisent pour structurer le pôle en tant qu'entité technologique et économique et favoriser son déploiement à l'international.


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 4 mai 2007

Univ. Grenoble Alpes