Aller au menu Aller au contenu
Equipe GP2E
Equipe GP2E
Equipe GP2E

> Production > Archives Web > GP2E

Réacteurs à Ultrasons

L'activité de recherche au sein de l'équipe GP2E dans le domaine des ultrasons et plus spécialement de leur application dans le domaine du Génie des Procédés, on peut parler de Génie Sonochimique, s'articule autour de deux approches indissociables : aux travaux au caractère fondamental affirmé sont associées des recherches appliquées. Les premiers visent avant tout à une meilleure interprétation des phénomènes impliqués en présence d'un champ ultrasonore et en particulier à une compréhension plus approfondie de la cavitation ultrasonore et donc des réacteurs. Les seconds permettent la mise en œuvre et le dimensionnement de ces mêmes réacteurs selon le but recherché dans l'application mise en œuvre.

Les travaux fondamentaux entrepris sont relatifs à une meilleure caractérisation énergétique des réacteurs à ultrasons ainsi qu'aux aspects transferts de matière et de chaleur dans ces réacteurs. Ces recherches visent plus précisément i/ à optimiser la caractérisation énergétique des réacteurs à ultrasons, ii/ à comprendre l'action des ultrasons et les mécanismes mis en jeu lors d'une réaction de cémentation. L'aspect "transfert de chaleur" consiste quant à lui à l'étude d'un nouveau type d'échangeur de chaleur utilisant une source ultrasonore en vue d'améliorer les coefficients de transfert. Cette étude est menée en collaboration avec le laboratoire du GRETH. Enfin, toujours d'un point de vue fondamental, la mise au point d'un nouvel outil de caractérisation des réacteurs ultrasonores est actuellement en cours de réflexion. Il s'agit ici de développer une analyse à partir de la technique d'émission acoustique afin de caractériser la population de bulles de cavitation générées dans ce type de réacteur.

En ce qui concerne les études à caractère plus appliqué, l'activité principale relève de problématiques environnementales à travers l'utilisation de la technologie ultrasonore pour la dégradation de boues de station d'épuration ou en tant que procédé d'oxydation avancée pour le traitement d'effluents liquides. Dans ce dernier cas, l'approche développée se base sur l'association de la technologie ultrasonore avec des techniques classiques, l'objectif étant la conception de procédés hybrides permettant, par synergie, d'améliorer les performances en matière de dépollution. Ainsi, l'étude d'un procédé de traitement d'effluents liquides par utilisation d'un nouveau type de réacteur combinant irradiation UV et champ ultrasonore vient de débuter en collaboration avec l'Université de Savoie.

mise à jour le 1 février 2008

Univ. Grenoble Alpes