Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Personnels du laboratoire
Personnels du laboratoire

M. LEPRETRE Jean Claude

jean claude lepretre.jpg
Professeur des universités directeur du LEPMI

Coordonnées

1130 rue de la piscine BP 75 38 402 Saint Martin D'hères cédex

  • Tél. 2 : 06 81 00 46 34

Site internet : http://

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail

Activités / CV

Curriculum Vitae
LEPRETRE Jean Claude 52 ans.
 CNU 32ème section, Grade : Professeur des universités à l’UJF.
Nommé M. Conf à l’UJF en 1992 et Professeur des universités à l’UJF (Dept chimie de l’IUT1 de Grenoble) en 2005
01/2011- : Directeur adjoint du LEPMI.
2012- Représentant du LEPMI auprès du réseau RS2E.

Activités de Recherche
Thématiques : Nouveaux matériaux organiques pour le stockage et la conversion de l'énergie électrique.

Dans le domaine de l'énergie les composés organiques font l'objet d'un intérêt particulier. Leurs implications sont depuis longtemps reconnues dans  électrolytes ( solvants, sels, polymères) dans les PEMFC, batteries et super-condensateurs. Grâce à une "chimie refléchie, nous préparons différents matériaux ( solvants, sels,  SEI) permettant d'améliorer les performances des systèmes en augmentant la stabilité de l'électrolyte où en inhibant sa réactivbité avec les matériaux d'électrode (SEI contrôlée).

Depuis récemment, les composés organiques sont également évoqués comme matériaux d'électrode. Contrairement, aux matériaux inorganiques, leur potentiel de fonctionnement est aisément modulable (modification chimique), ils sont  peu toxiques et peu onéreux. Par ailleurs, leur propriétés rédox sont peu dépendantes de la nature de l'électrolyte. Cette versatilité fait qu'ils peuvent être impliqués dans  des batteries où l'alcalin peut être le lithium, le sodium.....
Dans ce cadre,  nous intéressons, par exemple,  à différentes familles de composés tels que les phénothiazines les nitroxydes qui permettent d'atteindre des capacités massiques concurentielles des matériaux inorganiques couramment utilisés ( LFP) dans un contexte batterie lithium comme batterie sodium

( collaboration Solvay).
De plus, ces composés,  présentant fréquemment des propriétés photochimiques, ces travaux sont complétés par l'étude des matériaux d'électrode "photoactivés" ( programme RS2E) où le processus de charge des batteries est assisté par un stimulus photochimique.

 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail

Rédigé par Jean Claude Lepretre

mise à jour le 14 mars 2017

Communauté Université Grenoble Alpes
×
Afin d'améliorer la qualité de ce site et le service rendu à l'utilisateur, nous utilisons des cookies de mesure d’audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à cette fin. Pour en savoir plus