Aller au menu Aller au contenu
Actualités
Actualités
Actualités

> LE LEPMI > Actualités

Soutenance de thèse de M Corentin Velard

Publié le 6 mars 2021
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 18 mars 2021
Soutenance le 18 mars 2021 à 9h00  
Adresse de la soutenance : - Soutenance 100% visio-conférence

M. Corentin VELARD soutiendra sa thèse intitulée "Influence de paramètres microstructuraux sur les propriétés de corrosion d'un alliage de magnésium biorésorbable hyperdéformé"

alliage Mg 2% Ca

alliage Mg 2% Ca

Soutenance le 18 mars 2021 à 9h00  - Soutenance 100% visio-conférence

Influence de paramètres microstructuraux sur propriétés de corrosion d'un alliage de magnésium biorésorbable hyperdéformé

Les alliages de magnésium sont des candidats prometteurs pour des applications d’implants biorésorbables. Dans ce contexte, la compréhension du lien entre microstructure et mécanismes de corrosion et de dégradation des alliages de magnésium constitue un enjeu important. L’objectif de ce travail a été d’étudier l’influence de la microstructure sur la dégradation d’un alliage Mg-2%Ca. Pour cela, deux procédés d’hyper-déformation (le Friction Stir Processing et dans une moindre mesure l’Equal Channel Angular Pressing) ont été utilisés afin de modifier les paramètres microstructuraux. Ces deux procédés se sont avérés particulièrement efficaces pour réduire la taille des grains (des tailles de l’ordre du micron ont ainsi pu être produites), modifier la répartition spatiale et la taille des secondes phases présentes dans l’alliage et développer des textures cristallographiques particulières. Au final, malgré ces variations microstructurales importantes, l’impact sur la vitesse de dégradation demeure assez limité. L’analyse du comportement électrochimique a aidé à décorréler l’influence de ces paramètres microstructuraux sur la vitesse de dégradation ; certains d’entre eux pouvant se compenser.

Thèse en co tutelle avec l’Université Catholique de Louvain la Neuve (UCL)

Direction de la thèse : Jean Jacques Blandin (Simap), Aude Simar (UCL), Virginie Roche ( LEPMI), Emilie Ferrié (Simap)

Composition du jury :

Monsieur Damien FABRÈGUE

Professeur, INSA Lyon, Rapporteur

Monsieur Philippe REFAIT

Professeur, Université de La Rochelle, Rapporteur

Monsieur Laurent DELANNAY

Professeur, Université Catholique de Louvain, examinateur

Madame Marie-Noëlle AVETTAND FENOEL

Maître de conférence, Université de Lille, examinatrice

Monsieur Thiago MESQUITA

Ingénieur-Docteur, Total Gabon, examinateur

Monsieur Pascal JACQUES

Professeur, Université catholique de Louvain, examinateur


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 12 mars 2021

Université Grenoble Alpes