Aller au menu Aller au contenu
Actualités
Actualités
Actualités

> LE LEPMI > Actualités

Soutenance de thèse de M. Pedro Von Hohendorff Seger

Publié le 22 novembre 2022
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 25 novembre 2022
La soutenance aura lieu le Vendredi 25/11/2022, à 14h, dans l'Amphi Bergès (Greener).
 

M. Pedro Von Hohendorff Seger soutiendra sa thèse intitulée "Modélisation sous Incertitudes et Management Énergétique de Batteries Li-ion de Seconde Vie."

Abstract :
Actuellement, le marché du véhicule électrique se développe très rapidement en France et en Europe et la notion de circularité des ressources doit être traitée en urgence. Les batteries Li-ion utilisées dans ces véhicules sont de haute technologie et de grande valeur, avec un coût de production et des émissions importantes. Ces batteries étant souvent remplacées lorsqu’elles atteignent environ 80% de leur capacité initiale, prolonger leur durée de vie est un moyen de mieux rentabiliser ce coût initial et ces émissions.
Cette thèse est dédiée à l’étude des applications dites de seconde vie pour les batteries Li-ion. Les principaux verrous scientifiques identifiés et traités dans ce travail sont liés aux limites des modèles existants – notamment au niveau des incertitudes, qui deviennent plus importantes avec le vieillissement – et d’une stratégie de dimensionnement et de gestion pour mieux intégrer ces batteries de seconde vie dans des applications réelles.
Deux modèles sont proposés dans ce travail pour bien caractériser ces batteries. D’abord, nous paramétrons un modèle de réponse en tension d’une cellule, permettant d’évaluer l’évolution de paramètres tels que la résistance interne avec le vieillissement. Nous étudions également le passage du modèle "cellule" à un modèle "pack" et la propagation d’incertitudes qui s’ensuit. Ensuite, nous proposons un modèle de vieillissement en cyclage pour ces batteries, à nouveau avec des incertitudes et une étude de leur propagation. À ce modèle nous associons un algorithme de comptage de cycles, constituant un outil capable d’estimer le vieillissement en seconde vie selon les conditions d’utilisation réelles. Nous utilisons cet outil pour optimiser le dimensionnement et la gestion d’un microréseau intégrant une batterie stationnaire de seconde vie, tout en évaluant l’impact sur la durée de vie de cette dernière. Ces travaux donnent les clés méthodologiques pour intégrer des batteries de seconde vie dans de nouvelles applications.
 
La thèse sera soutenue  devant le jury composé de :

Rapporteur: Jean-Michel Vinassa, Prof. Bordeaux INP
Rapporteur: Robin Roche, MCF UTBM
Examinateur: Pascal Venet, Prof. Université de Lyon
Examinatrice: Marie-Laure Espinouse, Prof. Université Grenoble Alpes
Directrice de thèse: Delphine Riu, Prof. Grenoble INP
Co-directeur de thèse: Pierre-Xavier Thivel, MCF Université Grenoble Alpes

Invitée: Camille Birou, Ing. SNAM
 
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 22 novembre 2022

Université Grenoble Alpes